Rechercher
  • IADES

Le paludisme en 5 faits

- Le paludisme est causé par des parasites qui sont propagés par les piqûres de moustiques infectés. L'espèce de parasites "Plasmodium falciparum" est le plus dangereux.

- Environ la moitié de la population mondiale est exposée au risque de paludisme. On estime qu'en 2015, il y a eu 212 millions de cas et 429 000 décès liés au paludisme.

- 70% des décès par paludisme sont des enfants de moins de 5 ans. Les enfants en bas âge sont particulièrement sensibles à l'infection et au risque d'en mourir dans les zones de forte transmission du paludisme.

- Les femmes enceintes sont particulièrement exposées au paludisme. Le paludisme est aussi une cause d'avortement spontané, d'accouchement prématuré, ou de mise au monde d'un enfant mort-né et d'anémie sévère chez la mère. Il est à l'origine d'environ un tiers de cas évitale de faible poids à la naissance.

- Pour finir (avec un point positif...!), les taux de mortalité du paludisme sont en baisse. Elles ont chuté d'environ 29% au niveau mondial depuis 2010. Par ailleurs, le 17 avril 2019, l'Alliance mondiale pour la prévention du paludisme a descerné un prix au Togo, suite à sa campagne de distribution de moustiquaires imprégnées en 2017.

-----

IADES propose des formations aux bénéficiaires sur le paludisme et l'hygiène. Pour les bénéficiaires, le paludisme peut entrainer des pertes économiques importantes, car la maladie peut mettre à mal la stabilité de l'activité que l'on essaye de développer. Il touche de manière disproportionnée les famille pauvre et marginalisées, incapable financièrement de se procurer le traitement. La santé est l'un des facteurs les plus important à gérer, dispenser ce genre de formations et de conseils est donc primordial.

Face au paludisme, chacun peut agir !

0 vue

© 2017 IADES_TOGO // iadesmicroloan@gmail.com